Tomb Raider

Série devenue incontournable, Tomb Raider est une saga d'action/aventure composée actuellement de dix jeux. Elle met en scène la séduisante Lara Croft, devenue une icône incontournable de l'industrie vidéoludique. Retour sur une série ayant connu succès planétaire, mais également des périodes sombres...

Lara Croft, plus réaliste que jamais dans le dernier opus


Nous sommes en 1996, au studio Core Design. Toby Gard, jeune designer chez le développeur, travaille sur un projet mettant en scène un personnage, passionné de reliques d'antan, de donjons, de légendes et surtout d'aventure. Eh oui, le personnage principal de l'histoire se révélait être, d'après les premiers croquis de Mister Gard, masculin (un peu type Indiana Jones). Peu à peu, le jeune designer prend la décision de mettre en scène une jeune femme. A l'époque, le concept est presque révolutionnaire, les héros de jeux vidéo étant globalement typiquement masculins. La flamboyante, l'illustre Lara Croft devait initialement se nommer "Laura Cruz", puis "Lara Cruz". Eidos souhaitant un personnage typiquement britannique, il fut finalement décidé que la belle se nommerait Lara Croft, comme vous la connaissez... Et pour trouver l'inspiration, quoi de mieux que d'aller farfouiller dans l'annuaire de sa ville ? Vous savez tout, enfin presque. Dans les premières versions bétas du jeu, Lara portait des lunettes, qui disparurent au fur et à mesure de la sortie des jeux, ne la voyant plus qu'apparaitre dans les cinématiques avec ses deux lorgnons. Lara Croft était également coiffée d'une queue de cheval, qui, faisant ramer le jeu, lui fut retirée elle aussi pour laisser place à des cheveux nattés. La jeune archéologue britannique est née.

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSHN-bGTHeoKaFiE0X7B1g5laus43BwOpzTU3z8w7g2N0Nxpetl3g

Pour le premier opus de la saga, c'est une toute petite équipe qui s'est attelée à ce laborieux projet. Sony refusa tout d'abord de sortir le jeu sur sa Playstation, ce qui força Core Design à replancher sur le jeu pour proposer une version plus convaincante. Pari réussi et ils n'étaient que six ! A titre indicatif, l'équipe de développeurs pour Tomb Raider Anniversary, en 2007, était composée de soixante personnes ! Pour la petite histoire, le manoir de Lara Croft fut modélisé à partir de la façade de l'immeuble du studio Core Design.

A la sortie du premier jeu, Toby Gard quitte Core Design pour travailler sur un nouveau jeu, Galleon. En effet, le jeune et prometteur designer a quitté le studio, car le produit marketing qu'était devenu son personnage lui déplaisait. En 2004, il sera toutefois réembauché d'urgence par Crystal Dynamics en tant que consultant pour travailler sur le projet de jeu de Tomb Raider Legend.

Effectivement, c'est une série qui s'essoufle et qui pousse Core Design, au vu de l'impatience des fans, à sortir le sixième volet du jeu avant son aboutissement. C'est un jeu truffé de bugs qui sort alors au grand jour, ternissant l'image de l'éditeur et des développeurs. De plus, le scénario, trop urbain, aurait déçu les fans, puisqu'il se déroule en majorité dans les rues de Paris et de Pragues. Eidos retire donc la licence à son développeur originel et confie désormais la création à Crystal Dynamics (qui a développé entre autre la série des Ratchet et Clank), suite à ce fiasco.


lara-en-maillot-de-bain.jpg
L'exemple typique qui a déplu au papa de Lara... Puritain Monsieur Gard ?


Six jeux de la série ont donc été édités par Core Design, et les quatre derniers opus, par Crystal Dynamics.

La série a connu, au vu de son succès, de nombreux dérivés parmi lesquels une série de romans et de comics, et des parodies, vous vous en doutez, créées par des fans amateurs. Rapidement, sans s'attarder sur ces adaptations, je me permets d'apporter mon avis sur ces dérivés : la série de romans est honnêtement très passable. En ce qui concerne la série de comics, je peux vous dire qu'elle vaut le détour. Vous en apprenez sur la vie de l'héroïne sans fantaisies dérangeantes (comme vous pourriez en trouver dans la série de romans), les dessins sont travaillés, les couleurs également. Il faut compter environ 6 euros pour un roman et 14 euros pour un comics.

Pour la petite anecdote, une rue Lara Croft est née, en 2010, suite à un concours organisé dans la ville du studio Core Design, Derby. 27000 votes et 89 % des voies ont décidé du sort de cette rue, qui porte désormais le nom de la charmante héroïne.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site