Pokémon Version Rouge

Bon alors cette fois, on s'attaque à du sérieux, LE test que je n'ai pas le droit de négliger, j'ai nommé Pokémon Version Rouge, autrement dit, la première génération des versions Pokémon ! C'est sans doute le jeu qui aura remporté le plus de succès parmi tous les jeux sortis sur Game Boy. Je suppose qu'il est inutile de vous présenter ce qu'est Pokémon, néanmoins, je vais tout de même faire un petit rappel, dans le cas où certains d'entre vous n'y auraient jamais joué.

Tout d'abord, Pokémon Bleu et Rouge sont les premiers à avoir débarqué en Europe. C'est d'abord la version Verte qui sortira au Japon, mais elle ne sera jamais exportée de l'île du soleil levant. La franchise a donc décidé de créer Pokémon Bleu pour remplacer Pokémon Vert et accompagner Pokémon Rouge durant l'exportation pour qu'il ne se sente pas trop seul ! Globalement Pokémon Vert, c'est la même chose que Pokémon Rouge, sauf que Rouge est graphiquement plus joli ! Dans Pokémon Vert, vous pouvez avoir Excelangue et Lippoutou dans la nature alors que dans Rouge et Bleu ils sont uniques. Enfin, le gros avantage de Pokémon Vert, et ce type d'avantage, les japonais ont le chic pour se le réserver, c'est que lorsque vous avez capturé les 150 Pokémon, au lieu de recevoir un vieux diplôme tout pourri et dénué d'une quelconque utilité, on vous donne Mew !!! Voilà ce qui différencie les deux versions, mais sinon à ce détail près c'est la même chose.

La Version Verte et la Version Rouge sortiront le 27 février 1996 au Japon, la Version Bleue, le 15 octobre 1996. En France, nous ne connaitrons les deux versions qu'à partir du 8 octobre 1999, soit près de trois ans plus tard (merci Captain Obvious pour ce super calcul de la mort qui tue). Pokémon première génération, c'est 30 millions d'exemplaires vendus à travers le mondeReptincel rbimaginez-vous. Devenu un phénomène mondial, il se décline en films d'animation, en série animée et en jeux de cartes, en figurines et divers jouets pour enfants. Si vous êtes de cette génération, vous n'avez pas pu manquer l'engouement que Pokémon a provoqué dans les cours de récréation : on jouait à la console dans la cour, aux pogs Pokémon, aux billes Pokémon, aux cartes Pokémon et on jouait même à reproduire l'épisode de la veille en gueulant "Dracaufeuuuu" dans la cour (aaaah les enfants sont formidables !). Les jouets Pokémon étaient presque devenus une monnaie d'échange : je t'échange ta figurine Pikachu contre 10 cartes Pokémon. Oui oui oui, beaucoup de souvenirs me reviennent en ce qui me concerne.

Bref parlons un peu du scénario : vous incarnez Sacha, que vous nommerez comme vous le souhaiterez au début de l'aventure ! Maman vous émancipe, vous voilà à peine âgé de dix ans, et vous laissez votre village natal et votre maternelle derrière vous, livrée à la pleine nature ! Le Professeur Chen vous avertit tout de même de ne pas quitter Bourg Palette sans un Pokémon, vous choisirez donc un starterSalamèche (pkmn feu), Carapuce (pkmn eau), ou Bulbizarre (pkmn plante), de niveau 5 pour débuter. Regis, votre rival, choisira ensuite le Pokémon ayant l'avantage sur vous. Vous pouvez donc partir avec votre petit Pokémon, qui a pour charge de vous protéger, du haut de son level 5 et du peu d'affection qu'il a pour vous. Recontextualisons ! Vous êtes lâché dans les bois avec un Pokémon qui n'a que faire de vous, exposé à tous les dangers que l'aventure suppose : un Rhinoféros dans les montagnes prêt à user de son Empal'Korne pour faire définitivement de vous ce que vous êtes déjà : un trou du cul. Qui plus est, si on veut pousser l'horreur de la chose un peu plus loin, un trou du cul prêt à satisfaire les pulsions d'un violeur d'enfants planqué tout nu dans la forêt de Jade... Je m'arrête là, c'est dégueulasse.


Donc vous partez à l'aventure et le but du jeu est d'une part, de rassembler toutes les infos du Pokédex en capturant les 150 Pokémon du jeu et d'autre part, de devenir Maître Pokémon. Pour cela, vous devez vous construire une équipe suffisamment costaude pour vaincre les 8 champions d'arène qui vous feront chacun cadeau d'un badge, une fois vaincus. Les 8 badges en poche, vous pourrez donc prétendre à la Ligue Pokémon, regroupant le Conseil des 4, qu'il vous faudra vaincre afin de devenir Maître Pokémon. C'est à partir de là que le jeu sera fini, ou presque. Il vous restera forcément votre Pokédex à compléter. Sur votre chemin, vous croiserez l'abominableTeam Rocket, dirigée par le diabolique Giovanni.

Pour ce qui est de la durée de vie, elle est donc très très satisfaisante et vous mettrez un paquet d'heures avant de venir à bout du jeu. Chassez les Pokémon s'avèrera parfois un réel plaisir, vous poussant à flâner. Enfant, certaines de mes parties pouvaient aller jusqu'à 300 heures, juste pour le plaisir de upper ses Pokémon et d'en attraper des nouveaux. Globalement, même s'il est pour un public jeune, Pokémon est sauvé par sa durée de vie. Effectivement, le niveau max d'un Pokémon étant de 100, vous ne pourrez jamais battre un conseil des 4 pourvu de Pokémon de niveau 80 ou 90, ce qui est fort dommage car une fois le jeu fini, plus aucun obstacle ou défi ne s'offre à vous en dehors du Pokédex. RivaliteCela rend le jeu d'une facilité un peu regrettable. Excepté cela, la bande son, bien que linéaire, regroupe des airs devenus on ne peut plus cultes et réempruntés dans les opus suivants. Quand je dis linéaire, la bande son est variée, mais on retrouve constamment les mêmes airs, celui pour les combats, celui pour les champions d'arène, celui pour les grottes, l'autre pour les plaines, les centres poké, les villes... La jouabilité est vraiment bonne rien à dire, les menus sont ergonomiques, on s'y retrouve bien et un novice dans le domaine des RPG, s'y retrouvera sans aucun problème. Concernant les graphismes, comme je l'ai dit pour Tetris, c'est la première Game Boy, les possibilités à l'époque étaient réduites. C'est donc basique mais propre, on peut tout de même reprocher à certains pokémon d'être un peu "tordus" par rapport à leur apparence habituelle.

 

 

Ma note : 17 / 20 

Un jeu cultissime, pourvu d'un certain nombre de bugs dont certains joueurs ont su tirer profit. On se laisse facilement emporter par ce scénario à l'ambiance bonne-enfant et surtout, on ne se lasse pas de recommencer !! La durée de vie est impressionnante et on constate qu'un tout nouveau concept : des créatures bizarres, originales. On peut / doit, les collectionner, les élever et combattre avec !! Petits et grands sont conquis, on en redemande !!! 

495px game freak red blue

Comme d'hab, la petite pub ! Pas en très bonne qualité !

 

Et parce que le joueur du grenier, il est génial...

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site