Le Roi Lion PSX

Il y a quelques temps, j’ai craqué sur un jeu Roi Lion trouvé sur Playstation 1. Jusqu’à maintenant, j’ai toujours joué aux jeux de la licence bien oldschool, précédemment sortis sur des plateformes telles que la Megadrive (j’en garde un bon souvenir, j’y jouais avec le filleul de mon papa quand j’étais petite), la Super Nintendo ou la Game Boy Color (les consoles de ma génération quoi). Quelle fut ma déception quand j’ai démarré la Playstation ! Le gameplay reprend celui d’autres jeux Disney sur Playstation, pourtant, pour parler franchement, c’est de la meeeeeerde ! Explications…

Roi lion

Le jeu est sorti le 4 avril 2001 sur Playstation. Il est édité par Activision et Paradox Interactive. Pas grand-chose à dire sur l’équipe de développement, vous allez comprendre pourquoi en lisant la suite (Suspens dans l’assemblée !). Vous évoluez avec un système de niveaux où vous devrez trouver les lettres de votre prénom, dénicher des calebasses pour les niveaux bonus et ramasser des jetons pour gagner des vies et atteindre le 100 %.

Vous démarrez donc votre console. Ecran titre : visiblement les développeurs n’y ont pas laissé un rein. C’est très basique, même sur Super Nintendo, on a vu plus propre (et la SNES s’arrête là où la PS1 commence). Vous débutez donc un niveau initiatique où on vous indique comment utiliser le pad. La jouabilité est tout bonnement dégueulasse, les hits box sont mal configurées, et le système de rugissement pour tuer les ennemis est totalement obsolète. Vous vous dirigez très mal, et mon dieu, non seulement la jouabilité est pourrie, mais je ne parle pas de la durée de vie. En tout, avec Breu’, on a mis seulement 1 heure pour torcher le jeu. On s’attendait à un niveau de difficulté progressif, graduel, mais le niveau 1 n’est pas plus facile que le dernier niveau. La progression dans le jeu est monotone, ennuyante, et on a une terrible impression de déjà-vu au fur et à mesure que l’on avance dans les niveaux. Concernant la musique, elle est fidèle au film. Les cinématiques reprennent les passages du film (dont la trame est complètement massacrée). Jusqu’ici, le bilan n’est pas flatteur, qui plus est lorsque l’on observe les graphismes de plus près. C’est coloré mais c’est trop carré. Les doublages sont corrects, il n’y a bien que ça, par contre les bruitages laissent à désirer (Simba adulte geint comme une gonzesse dès qu’il se retrouve la tête contre un mur : c’est le roi de la savane ou la cage aux folles ?!).  Dans tous les niveaux, un gravier sur votre chemin et vous n’avancerez plus, de même que le niveau avec les rhinocéros, vous êtes obligez d’attendre que ces messieurs les ennemis poussent les rochers pour que vous puissiez passer (What the feuk ?). De façon toute aussi absurde, il y a aussi les rochers qui vous tombent sur la gueule tout au long du jeu ; rien ne les annonce, ça vous tombe dessus comme une merde de pigeon en plein centre-ville et attention si vous avez le malheur de sauter dessus en tentant de les éviter : vous tomberez dans le vide ! Alléluia !!! Pas de mode multijoueurs, alors que c'était exploitable. Quelques petits puzzles et bonus, rien de transcendant. 

  

Je crois qu’on a fait le tour, pour vous donner une idée sur ce qui vous attend, gardez vos dix euros ça ne vaut pas le coup DU TOUT !!!  

 

Note : 7/20 Gardez vos sous ça vaut pas le coup ! Préparez un courrier pour le joueur du grenier !! 

 

Platipuce

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site