Game Boy Advance SP

On ne la présente plus. La Game Boy Advance SP est une amélioration de la Game Boy Advance originale. Et pour cause, SP pour SPécial, nous annonce la couleur.

Elle fera sa première apparition au Japon le 14 février 2003, et le 28 mars de la même année en Europe. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la Game Boy Advance SP n'est pas la première console portable de chez Nintendo à être dotée d'un écran rétro-éclairé. Effectivement, les japonais ont connu une version améliorée de la Game Boy Pocket, la Game Boy Light, qui était équipée d'un écran rétro-éclairé. Alors quelles améliorations notables me direz-vous ?

Eh bien dans un premier temps, il est important de remarquer que la Game Boy Advance est une console dotée d'un processeur 32 bits (soit l'équivalent de notre bonne vieille Super Nintendo en version portable). Elle a été conçue de manière à être plus compacte que sa grande soeur. Elle est en effet moitié moins encombrante et propose un écran à cristaux liquides rétro éclairé commutable de bien meilleure qualité, protégé du fait que l'appareil est pourvu de deux petites charnières qui permettent de rabattre l'écran, comme pour un pc portable.

L'écran permet d'afficher 32 768 couleurs avec une résolution de 240 par 160 pixels. Ses dimensions sont de 40.8 mm par 61.2 mm.

Fini de parler de l'écran, c'est trop technique et ennuyant, nous sommes d'accord. La Game Boy Advance SP est également la première Game Boy à posséder une batterie lithium rechargeable (comme les ordinateurs pc encore une fois). L'autonomie de jeu s'étend à 10 heures avec le rétro-éclairage et à 18 heures sans le rétro-éclairage. Fini le dilemme du jour et de la nuit, des tunnels et du soleil ! Maintenant, il est possible de jouer à n'importe quel moment de la journée, sans avoir une lampe halogène au dessus de la tête.

La Game Boy Light, soyons objectifs, n'est sortie qu'à un nombre relativement limité d'exemplaires et est demeurée peu connu du public du fait de sa courte durée de commercialisation, au Japon qui plus est.

Il est également possible de jouer à 4 personnes grâce au câble Link (c'est parti pour des combats endiablés sur Pokémon !). La prise casque a toutefois été supprimée, mais il est possible d'emprunter un adaptateur pour combler ce manque, qui pour ma part, n'est pas indispensable. Après s'être vendue à près de 43.54 millions d'exemplaires, sa production s'achèvera en 2006, pour laisser place à la DS.

Une version dite "Brighter Backlit" est également sortie aux USA, proposant un écran rétro-éclairé plus puissant. Je m'adresse évidemment plus aux collectionneurs, car ces versions là ont un prix (selon l'édition, puisqu'il y a également eu des modèles Brighter limités, mais ça c'est une autre histoire). Les modèles Brighter se reconnaissent à leur numéro de série : AGS-101.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site